Maisons Nomades

© 2014 by "Maisons Nomades". Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

ADRESSE

"Maisons Nomades"

76 rue de la Fontaine

01630 Sergy

maisonsnomades@laposte.net

 

 

L'habitat léger de loisir (HLL): où, comment, pour qui, pour quoi...

 

      Le paragraphe ci-dessous a été écrit avant les modifications récentes apportées par la loi ALUR, qui offre une nouvelle ouverture aux différents types d'habitats, donc ça évolue!... Il existe déormais une volonté de reconnaître l'HL (l'habitat léger) et non plus l'HLL seulement, comme auparavent!

 

     "Le terme d’habitat léger de loisir (HLL) interdit son usage en tant qu’habitation permanente… à moins, c’est vrai que votre vie entière ne devienne un temps de loisir… Si vous ne l’aviez pas compris, il est attendu de vous que vous soyez laborieux l’essentiel de votre vie afin de justement pouvoir vous offrir quelques loisirs… en mobilhome par exemple ? Et bien voilà qui motive à se remettre au travail immédiatement! Donc en effet l’HLL ne peut être occupée que périodiquement en principe… Cette restriction est très signifiante : ce type d’habitat n’est pas considéré comme digne d’un logement à l’année… et pourtant… quel confort possible, quelles qualités spatiales, même si, évidemment, ce type de construction ne répond qu’ aux aspirations d’une partie d’entre nous ! Et vive la diversité des envies, explorations et motivations!

 

     Pourtant avant d’avoir des aspirations, il est nécessaire de pouvoir simplement se loger… d’où l’intérêt de pouvoir construire rapidement, avec le moins possible de matière, et donc le plus écologiquement et économiquement possible !

 

     Que cette approche ne soit pas valorisée est à la fois peu surprenant et déplorable. Peu surprenant dans le sens où un certain système n’a aucun intérêt à affranchir l’humain des lourdes charges exploitables que représente le poste «habitation». Déplorable, parce que ce choix induit un immobilisme, un découragement à auto-construire son nid, une désespérance à ne plus savoir et pouvoir résoudre le défi de mal-logement qui nous est posé…

 

     Des solutions existent, des habitats innovants voient le jour, de plus en plus nombreux, souvent cohérents dans la mesure où ce nouvel habitat s’accompagne de nouvelles pratiques de vie, plus simples, moins matérialistes, plus humaines et respectueuses du vivant."

 

  • Règlementation HL, ce que change l’adoption récente de la nouvelle loi Alur, décret d'application du 27 avril 2015

 

http://www.territoires.gouv.fr/IMG/pdf/11_p42-44.pdf 

 

C'est écrit, incroyable! Et la loi...

 

http://www.legifrance.com/affichTexte.do;jsessionid=D51BB4A4AB7BADD07003254DFF4E5728.tpdila07v_2?cidTexte=JORFTEXT000030533994&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000030533459

 

 

concrètement, inutile de réécrire ce qui l’a déjà été! Donc, voir aussi…

 

http://www.halemfrance.org/

 

L’association Halem fait un gros travail pour la reconnaissance d’un habitat léger, mobile et diversifié. Soutenez-la !!